Profession - Sens

Modérateur: Odysseus

par Dawn » Mer 06 Mai 2020, 00:59

Bonsoir Odysseus,

J'ai beaucoup réfléchi avant de vous écrire, car j'ai déjà posté dans la partie de ludo13.
Or, ma question pour vous, si vous êtes disponible, porte sur un autre sujet.

Voilà, je fais du chant et du théâtre. Ce sont là mes 2 rêves et vocations, ou en tous cas ce que je crois être.
Avec le monde en pleine mutation je me dis que c'est le moment de changer avec lui. Voilà, je souhaite donc exercer un métier qui ait du sens et qui me fasse vibrer. J'ai un boulot alimentaire, mais bon. C'est confortable, sauf que c'est de l'administratif et c'est beaucoup trop routinier et peu épanouissant pour moi.
J'ai toujours eu comme rêve, en tout cas enfant, de vivre dans une roulotte comme les Tziganes qui parcourent des terres en vivant de musique, des arts de la scène avec une spiritualité qui leur appartient.

Je suis perdue car j'aimerais faire une activité qui ait du sens pour moi et le monde. Je pense pouvoir apporter au monde plus de choses si je suis moi-même épanouie dans ce que je fais. Et quitte à me définir par une activité, je préfère avoir un lien viscéral avec elle. Lorsqu'on me demande pourquoi la musique et le théâtre je suis incapable de répondre clairement, mis à part que la musique surtout à toujours fait partie de mon identité.

Aujourd'hui ma technique vocale est correcte. Je connais les points à travailler. J'ai des blocages à d'autres niveaux qui n'ont rien de technique, justement.
Il s'agit plutôt de me laisser immerger complètement par la musique, de me laisser envelopper et de n'être qu'un véhicule, un canal d'un message qui me dépasse, et qui accepte d'être touché.
J'en suis pour le moment incapable : ça m'est arrivé une fois ou deux en chant et au théâtre. Mais impossible de m'offrir en toute vulnérabilité, et d'être constante. Je brille peu alors que je vis quand je chante, ou tout du moins lorsque je suis en jeu/représentation scénique.
Je ne touche donc personne en chantant ou en jouant. Rien ne passe, et c'est un blocage qui me rend très triste car j'ignore comment procéder pour être une vibration, un lien émotionnel avec mon auditoire. Je reste trop intellectuelle, trop carrée. Pour vous donner une image la musique que je chante ressemble à un métal, bien coupé mais froid, et qui a peu d'effet sur celui qui est en face. Quant au théâtre j'ai une énorme défense qui se met en place lorsqu'une émotion m'atteint. C'est très problématique pour un métier pareil.
Attention mon objectif est loin d'avoir un effet, une influence sur l'autre. J'aimerais être capable d'apaiser ou de procurer une sensation de bonheur comme ce qu'il m'arrive de me sentir grâce à la musique.

Je me demandais donc si vous pouviez m'aider à ce sujet, car malgré les stages que je fais, le travail sur le corps, je sens que c'est à un niveau autre que cela se joue :
Comment m'immerger et me laisser toucher au cœur par le message de la musique ou d'un texte pour pouvoir permettre aux autres de vibrer, rêver ?

Je vous remercie d'avance.
Pardon pour ce gros texte, c'est un petit défaut que j'ai...

Bonne nuit pour ma part, et bonne journée à vous.
Sage
 
Messages: 141
Inscription: Ven 17 Fév 2012, 17:01

par Odysseus » Dim 24 Mai 2020, 16:23

Bonjour Dawn,

Encore mille excuses pour le retard. Quand j'ai enfin vu votre question, j'avais préparé un long speech qui n'était pas du tout la réponse des runes mais mes sentiments personnels sur la question en tant que musicien. Mais j'ai renoncé d'abord parce que ce n'est pas ce que vous m'avez demandé et ensuite parce que vous avez peut-être déjà entendu la même chose bien souvent. Si cela vous intéresse malgré tout on verra ça après. Voici la réelle réponse des runes:

Vous avez d'abord beaucoup (voire intégralement) fonctionné à l'inspiration, à l'intuition, puis vous avez éprouvé le besoin de vous perfectionner en acquérant de la technique, du métier, certainement pour vous rassurer car vous avez pensé que vous étiez alors plus crédible pour le public en tant qu'artiste. Seulement maintenant tout ça a pris le dessus et il en résulte ce fameux blocage parce que vous n'avez plus l'étincelle, la lueur primitive qui vous a lancée sur votre chemin; et vous êtes égarée.

Pourtant la vitalité est toujours là, avec sa force, sa puissance; mais elle n'est pas en question; ce n'est pas elle qu'il faut travailler, sinon ce serait, si vous voulez une image, comme enfoncer un clou avec des marteaux de plus en plus gros et en donnant des coups de plus en plus forts alors que le clou n'est pas correctement positionné. C'est inutile, voire contre-productif.

Ce que conseillent les runes, c'est clairement un équilibre à (r)établir avec votre spontanéité. Il y a une idée de nouveau cycle à lancer à partir de cela: oubliez ce que vous êtes devenue par le travail et lâchez-vous: la technique ne peut pas s'oublier, elle sera toujours là, elle est devenue une partie de vous, il faut laisser s'exprimer l'autre partie [Remarque: Je pense qu'en soi le travail sur le corps que vous faites est une bonne chose de ce point de vue si vous ne le considérez pas lui aussi comme une technique à acquérir: son but doit être au contraire de vous placer à un autre niveau]. Comment ? Les runes ne le disent pas mais la clef me semble être l'empathie que vous pouvez avoir avec le public.

Evidemment, c'est facile à dire, mais sachez qu'une évolution vers la réunion de ces deux parties de vous-même est très clairement promise si vous arrivez à retrouver cet esprit naturel instinctif et aventureux qui est pour l'instant mis de côté.

Ce qui sera moins facile sera certainement de ne pas tenir compte de tous ceux qui vous diront au contraire de rester dans la même approche, et ils seront nombreux. Même si vous êtes avertie, vous aurez du mal à vous en détacher, cela prendra du temps à surmonter. Surtout que de ce point de vue-là j'ai comme le sentiment que quelqu'un voudrait bien vous garder sous sa coupe. C'est pourtant le seul moyen de satisfaire ce qui est pour vous un réel besoin, un besoin impérieux (vous dites vous-même "viscéral"), mais attention: vous ne connaissez pas la mesure, vous vous donnez à fond tête baissée; il faut prendre garde à ce que ce besoin ne devienne pas une dépendance. On a dit rééquilibrage, pas contrepied ;)

Est-ce que tout ça vous parle ?

Je vous souhaite bon courage et beaucoup de succès.
Bénévole
 
Messages: 825
Inscription: Sam 21 Mai 2016, 21:50
Localisation: Paris

par Dawn » Mar 26 Mai 2020, 21:09

Bonsoir Odysseus,

Je suis époustouflée...! Merci beaucoup.
C'est très juste et oui ça me parle.
Par ailleurs, je suis intéressée par votre retour en tant que musicien.

Tout d'abord, c'est à 100% vrai qu'au départ je chantais sans avoir de formation. J'avais tenté plusieurs cours mais impossible de persévérer.
Et oui, je suis égarée... J'avais quand même besoin de cette formation pour acquérir un langage technique qui me permet de jouer avec des musiciens (tonalité etc par exemple). Aujourd'hui c'est vrai que je suis beaucoup beaucoup dans la technique, je ne lâche rien. Et ça me dessert !

Ok pour l'énergie et la vitalité, hahaha c'est vrai que j'en ai beaucoup !
J'entends ce que disent les runes. Oui l'empathie avec le public... Parfois je suis tellement éblouie par mon propre stress que j'ai l'impression de ne plus rien sentir et ressentir.

Mais c'est vrai qu'à chaque fois que je me reconnecte avec l'énergie de la foule, ça va beaucoup mieux.

Cet été on m'avait parlé de la spontanéité pour le chant et le théâtre. Une intervenante m'avait parlé de l'importance de retrouver ma joie et surtout ma spontanéité d'enfant.
Les runes le confirment donc. Et puis c'est vrai que je me sens respirer lorsque je laisse ma spontanéité s'exprimer.
Lorsque vous parlez de réunion entre les deux parties de mon être, est-ce le côté spontané + la technique ?

Oui le côté aventureux et instinctif... Je le perds, je le perds parce qu'on me parle de l'importance d'être installée, de travailler pour vivre, mais bon. Je m'en fiche complètement de tout ça en réalité. Mes rêves sont ailleurs.

Oui je fonce tête baissée, c'est bien le problème. Mesure et maîtrise des émotions, à apprendre !

Auriez-vous d'autres informations sur la personne qui veut me tenir sous sa coupe ? Je sens des malveillances autour de moi, mais souvent je me fie peu à ce que je ressens, car je me dis que c'est impossible, c'est trop : je suis parano !

Enfin.. Je suis vraiment intéressée par votre point de vue de musicien.

Merci d'avoir pris le temps de me répondre.

Bonne soirée et à bientôt.
Sage
 
Messages: 141
Inscription: Ven 17 Fév 2012, 17:01


Qui est en ligne
Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités