Niveaux vibratoires et emprise sur les autres

Suivi individuel pour une pratique ésotérique en toute confiance

Niveaux vibratoires et emprise sur les autres

par mandradred » Sam 03 Aoû 2013, 08:33

Niveaux vibratoires et emprise sur les autrespar Jean-Paul Thouny

Pour parler d'énergie, nous devons considérer l'Énergie sur la totalité de son spectre vibratoire : des plus basses vibrations aux plus hautes... Nous sommes tous constitués d'énergie, sous des formes plus ou moins denses aux plus élevées, en fonction de notre propre niveau vibratoire.

En étant bien conscient que seul un être se situant à un bas niveau vibratoire peut nuire à un autre, notre propre responsabilité est de ne pas nous situer à son niveau, mais au-dessus !

Par exemple sur une échelle de 1 à 10, si dans le moment présent nous nous situons à 5, les êtres situés au-dessous ne pourront interférer sur nous, nous pomper notre énergie ! Nous "n'existerons" que pour les être positionnés à notre niveau et au dessus. Mais nous n'avons rien à craindre d'eux !

Que se passe-t-il lorsque nous développons des peurs, des craintes, que nous exprimons de diverses manières, de la fatigue à la colère, en passant par la fuite ? Et bien nous abaissons notre niveau vibratoire ! Ce faisant, en abaissant notre niveau vibratoire, nous devenons accessibles à des êtres ne nous voulant pas forcément du bien, consciemment ou inconsciemment.

Oui je sais, cela paraît simpliste à première vue... et pourtant ! La vie et son fonctionnement sont simples en vérité et, c'est nous qui la compliquons... Donc, lorsque nous ressentons, percevons ces sensations décrites plus haut, au lieu de nous en offusquer, de vouloir à tout prix "prendre le contrôle" de la situation, voir se mettre en colère... il nous suffit, tout en étant conscient de la situation, d'élever nos vibrations en contrôlant nos réactions éventuelles et impulsives, et surtout en ayant des pensées de compassion envers le vampire identifié comme tel. En cherchant à le comprendre et à l'aider, au lieu de le rejeter, nos vibrations s'élèveront bien au-dessus des siennes et, il ne pourra plus agir contre nous...

Comme nous le voyons, nous avons toujours le choix de subir une telle situation ou de ne plus en être affecté.

Si nous sommes suffisamment en contrôle de nous-même, bien ancré énergétiquement parlant, nous pourrons continuer à côtoyer cette personne et par notre attitude, l'aider à avancer sur son propre chemin de guérison.

Mais, si ce n'est pas le cas, si nous ne sommes pas assez sûrs de nous, de pouvoir contrôler la situation de part l'élévation de nos vibrations, rien ne nous empêche de nous éloigner physiquement et psychiquement de cette personne, sans nous reprocher quoi que ce soit. Nous devons agir qu'en fonction de nos propres capacités.

Ne pas oublier que chaque jour, nous dépensons de l'énergie, et lorsque nous ne savons pas – consciemment ou instinctivement – "refaire le plein" de façon saine et naturelle, et bien nous aussi, nous la prenons aux autres...

Mécanismes de vol d'énergie
Dans son livre jalon "La Prophétie des Andes", James Redfield décrit quatre mécanismes de vol d’énergie. Quand au film "La Prophétie des Andes", issu du livre, il illustre graphiquement merveilleusement bien le vol d'énergie et la démultiplication de l'énergie lorsqu'elle est partagée.
Extrait du flim de James Redfiel : La Prophétie des Andes.
Ma pratique de thérapeute m’a amenée à vérifier ces mécanismes, et à y trouver des explications quand à l'origine de dysfonctionnements énergétiques ayant des influences sur le corps physique.
L’Intimidateur :
Vole l’énergie en râlant de colère, opprimant, menaçant, imposant, frappant.
La peur vide le méridien des reins, siège du stock d’énergie vitale, et en sollicitant à outrance le 3e chakra, qui contrôle les émotions, génère des faiblesses dans le circuit énergétique.
L’Intimidateur n’a plus qu’à récupérer cette énergie qui s’échappe violemment et complètement.
L’Interrogateur :
Vole l’énergie en questionnant à tout propos.
Les enfants utilisent inconsciemment cette technique.
Les adultes l’utilisent par curiosité excessive, jalousie, pour trouver la faille et mieux rabaisser ou critiquer.
Ce mécanisme vide l’élément Terre (méridiens de l’Estomac et de la Rate), siège de la confiance en soi, le méridien de la Vésicule Biliaire (concentration, imagination, réflexion), et le méridien du Maître du Cœur (interaction avec les autres), car ici les frontières personnelles sont violées.
L’Indifférent :
Vole l’énergie en se renfermant sur lui-même, laissant l’autre s’épuiser à le questionner et se demander ce qui ne va pas, voire à se sentir coupable.
Cette technique vide les méridiens de l’Élément Terre (confiance en soi, anxiété/Rate).
Le Plaintif :
Vole l’énergie en se plaignant et en racontant ses malheurs à longueur de journée.
Tout est noir, et il/elle a besoin de le faire savoir au monde entier pour aller mieux.
Stratégies à déployer en présence de vampires
Le plaintif ou la sœur sanglot :
Il est important avant tout de limiter le temps que vous passerez à écouter la sœur sanglot (ou le frère sanglot) vous parler de ses problèmes.
Délimitez vos frontières avec doigté  : prenez d’abord une bonne respiration et centrez-vous sur votre cœur.

S’il s’agit d’un ami ou d’un membre de votre famille, expliquez clairement mais affectueusement votre position : « Je t’aime beaucoup et je tiens à toi, mais tu m’épuises quand tu ressasses sans arrêt les mêmes histoires. »

S’il s’agit d’un confrère ou d’une consœur, vous pouvez lui souligner que vous avez du travail et que vous ne disposez que de quelques minutes pour l’écouter.

Si sœur sanglot persiste à vous accaparer, changez le sujet de conversation ou mettez-y un terme poliment.
Ne vous mettez pas en colère et n’essayez pas d’expliquer votre point de vue, c’est inutile. Il est préférable de vous en tenir à définir clairement vos frontières.

L'intimidateur ou l'accusateur :
Certains vampires de ce type peuvent tout simplement être bannis de votre existence.

Pour ceux que vous ne pouvez éviter, il vous faut, comme avec la sœur sanglot, établir vos frontières quant à ce qui est inacceptable comme comportement.
C’est là votre première ligne de défense.
Pour désamorcer les vibrations de l’accusateur chronique que vous ne pouvez éviter, utilisez votre propre énergie subtile comme bouclier.
Visualisez-vous enveloppé d’un cocon de lumière blanche.
Visualisez ce cocon qui vous entoure comme une barrière impénétrable, une couverture protectrice qui laisse pénétrer l’énergie sacrée mais repousse toute négativité.
Dites-vous que vous revêtez votre cape d’invisibilité et demandez à la lumière blanche de vous envelopper entièrement.

La tragédienne :
Avec la tragédienne, fixez d’abord des frontières, cela restreindra ses excès émotionnels.
Restez calme pour éviter d’alimenter son hystérie car elle ne tire aucun carburant de l’impassibilité : elle ne gagne que si elle réussit à vous bouleverser.
Pour vous protéger davantage, dès que vous sentez qu’elle démarre, prenez une respiration lente et profonde pour vous centrer.
Vous vous reconnecterez ainsi rapidement à votre force vitale et son intensité épuisante ne s’insinuera pas dans votre champ énergétique.
Concentrez-vous sur le souffle et dites-vous que vous savez ce qui se passe et que vous êtes capable de l’affronter.
Quand on est assiégé par ce vampire enflammé, il faut se rendre maître de l’instant. La respiration permettra de libérer votre tension et de vous ancrer, vous empêchant de vous laisser piéger par son cinéma.

Je vous devine en train de mettre des noms sur ces profils : « Çà, c’est exactement mon mari/compagnon ! », « Ah oui, ma mère fait tout le temps ça ! », etc. Très bien ! Sachez reconnaître les voleurs d’énergie, petits et grands.
Mais à présent, réfléchissez à votre cas personnel ! Vous reconnaissez-vous dans l’une (ou plusieurs) de ces descriptions ? Si oui, il est temps de changer de technique. Les relations avec votre entourage s’en porteront à merveille…

Comment accumuler de l’énergie sans la voler aux autres ?
• recevoir l’énergie des plantes (balades en forêt, plantes à la maison) ;
• marcher pieds nus dans des lieux naturels, ou sur des matériaux naturels chauds (bois, laine) ;
• manger des aliments vivants (fruits, légumes, plantes sauvages, graines germées, algue...) ;
• augmenter ses pensées positives ;
• développer sa spiritualité, sa compréhension de la Vie ;
• faire le tri dans ses relations (éviter les vampires et les manipulateurs) ;
• faire de l’exercice (pas forcément du sport, il s’agit juste de se bouger !) ;
• si nous voulons nous sentir bien, faisons du bien aux autres, et cette énergie donnée nous sera rendue démultipliée (voir film "La Prophétie des Andes").
Les champs énergétiques des êtres vivants se mêlent constamment, s’entrecroisent et s’influencent. Faites-vous du bien, et faites du bien aux autres, en vous gorgeant d’énergie, sans la voler !
Jean-Paul Thouny
mandradred
 

Re: Niveaux vibratoires et emprise sur les autres

par papoune » Mar 20 Aoû 2013, 12:46

Très intéressant et instructif...
On réalise encore en lisant cet extrait que l ancrage est super important afin de se protéger...
papoune
 


Qui est en ligne
Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités
cron